Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

présentation

Ce petit site, ou blog-comme-on-dit, alimenté depuis novembre 2004, fait état d'un sentiment sur ce monde mal en point, des notes successives qui ne riment peut-être pas toujours à grand chose...
[...]
Rédigé quasi-entièrement en pleine possession de mes moyens intellectuels, j'espère sans aucune prétention qu'il sera susceptible de vous apporter de petits moments de réflexions...


syndication RSS


Cyber @cteurs : le site d'actions citoyennes











crôa crôa...



Freemen est un réseau de blogs, dont les autreurs sont convaincus que :

1/ le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique.

2/ s'attaquer sérieusement à ce problème (et à d’autres… guerres, pauvreté, etc.) implique une remise en cause profonde de nos modèles économiques, et particulièrement de la notion de "croissance".

Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut, comme il le veut, sur son blog.

En créant des liens entre eux, les Freemen augmentent la visibilité de chacun d'eux. Rejoignez-les...

A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crédit facile
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Dérapages
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Développement durable
Développement durable et communication
Dialogue citoyen
Dieu des chats
Duplex
Eco-echos
Ecoabita
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
EKoloGik.com
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Euromillion
Europeus
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Fred de Mai
Fsens
Géoclic
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Imagine 2012
Imagine 2050
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La rage du peuple…
Le Barrablog
Le Blog à Rythme
Le Blog de Guyom
Le grand ménage
Le Mague
Le Monde citoyen
Le site de la pauvreté intérieure
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Les méditations du sauvage
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
Met@llah
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
On refait le blog
Ostende
Page 2007
Penser paysage
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
SDF
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Tristram Shandy
Un œil sur la planète…
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002

Archives


   

L'horizon s'assombrit, ultime raison pour garder les yeux bien ouverts, et affûter sa conscience.
8 décembre 2005 4 08 /12 /décembre /2005 18:41
Ce voyage dans l'avenir étant très récent, la descritpion des événements n'est peut-être pas très claire, je la peaufinerai plus tard...

Je vais donc vous raconté comment d'ici 2030, l'humanité redresse la barre du navire pour s'en sortir !

Bizarrement, tout a commencé par l'intermédiaire d'attentats terroristes. La fin de l'utilisation du pétrole a joué un rôle majeur.
D'après les journaux du futur, 2008 a été l'année tournante, le pic pétrolier ayant été vraisemblablement atteint au milieu de l'hiver 2006 à cause d'une consommation accrue de pétrole pour le chauffage aux Etats-unis et en Europe.
Suite à cette flambée du baril de brut, néanmoins contrôlée, en 2007, une dizaine d'attentats revendiqués par Al Quaida ont lieu contre des sites pétroliers dans le golfe du Mexique, en Arabie Saoudite, en Irak, en Iran et au Vénézuela, le tout en moins d'une semaine.

Le résultat économique fut la suspension de toutes les cotations en bourse indexées sur le prix du pétrole. Autant dire la majorité ! De ce fait, l'économie mondiale est restée bloquée pendant des semaines. Tout était paralysé, plus de transport, peu d'énergie, plus de travail, etc... L'approvisionnement mondiale de denrée alimentaire est alors effectué par l'armée sous mandat de l'ONU, tout le pétrole disponible va à l'agriculture. Le chaos règne et seul le système autoritaire mis en place de toute urgence par les instances internationales permet au monde de garder le calme. Pendant tout ce temps, seule l'armée a accès au pétrole pour le distribuer essentiellement à l'agriculture. Les peuples en étant privé, les gens doivent se réorganiser entre eux, avec les moyens du bord.
Rationnement, sobriété, entraide sont de mise... Les tensions de départ se dissipent assez vite pour laisser place à une nouvelle organisation des biens et services au niveau mondiale.

Locale et globale, cette nouvelle organisation de la société dure depuis environ 6 mois, jusqu'en août 2008. Et le 2 août, la conférence de l'ONU ayant pour thème "notre monde nouveau" est lancée. Au programme, l'après pétrole. Pendant ces quelques mois sans pétrole, autant ne pas le cacher, des milliers, des centaines de milliers de personnes sont mortes de faim, de froid, et pour diverses autres raisons mais au final, on s'est rendu compte que l'air des villes était redevenu respirable, que les gens renouaient de vrais liens avec leurs voisins, disparition quasi simultanée de tous les conflits armés, le temps "libre" permis à beaucoup de se poser, de réfléchir, le niveau de stress des populations occidentales était en chute libre, etc... Inutile de préciser que les rues retrouvaient des couleurs, plus une seule voiture ne les empreintait.
Bref, les points bénéfiques de ce choc majeur furent nombreux, si bien qu'une fois les sites de pompage et de raffinage à nouveau en état de marche, la plupart des pays du globe se demandèrent s'il fallait reprendre notre consommation d'or noir.
Et le sommet de l'ONU arriva donc à point nommé. L'instance de gestion alimentaire et sanitaire (IGAS) ayant pour but de nourrir, soigner et loger la population mondiale est créée le 15 septembre 2008 et depuis cette date, seul l'IGAS et l'ONU ont droit à une consommation de pétrole sans véritable limite.
En résumé, à partir de la fin de l'année 2006, seuls l'agriculture, l'énergie (chauffage, électricité), l'industrie pharmaceutique et les transports dans une moindre mesure (ambulance, pompiers, service de l'ordre) continuent à utiliser du pétrole dans les mêmes quantités qu'en 2005. Très rapidement, avant 2008, plus aucun produit manufacturé n'est obtenu avec du pétrole. L'ONU imposant des quotas draconiens sur cette ressource fossile pour éviter de retrouver la consommation effrénée d'avant le choc. Mission réussie car au début 2010, son utilisation a totalement disparu, le niveau d'extraction ayant retrouvé le niveau de 1960.

En 2017, 10 ans après le cataclysme économique, nouveau somment de l'ONU et de l'IGAS pour un bilan sur l'après pétrole. Malgré la réussite de cet métamorphose sociétale, rien n'a été pris pour acquit, et les débats se sont tournés sur l'utilisation encore importante de pétrole par l'IGAS. En effet, malgré un abandon de cette énergie polluante par la société civile, redevenue plus ou moins saine d'un point de vue social, les sols et l'eau restent très pollués par l'agriculture. Le 4 février 2018, est décidé par l'IGAS que toutes les exploitations agricole devraient à terme devenir complètement biologiques et stopper l'utilisation d'or noir. La date butoir a été fixée au 1 mai 2022.
Les 4 années qui suivirent virent une transformation radicale de l'agriculture héritée du 20ème siècle, évidemment beaucoup moins de viande, plus aucun pesticide ou agent chimique, traction majoritairement animale, désurbanisation massive des villes. En 2022, chaque parcelle de terre cultivée peut être considérée comme saine. Tous les indices écologiques alarmant du début du siècle sont à la baisse. Le réchauffement climatique continue toujours d'augmenter du fait de l'inertie mais sa progression s'infléchit nettement.
Un soulagement profond trouve naissance au centre d'une humanité ayant retrouvée son lien précieux avec la nature.
En 2030, la situation parait paradisiaque par rapport à 2005, croyez-le ou non, ça s'arrange !

Depuis, je vis un peu plus apaisé et ai détruit ma machine à voyager dans le temps.
Ayons confiance en l'avenir... Il est presque tout rose. Le rêve d'une humanité consciente de sa place privilégiée et respectueuse de la vie prend forme. N'en doutons plus, les temps sombres seront demain derrière nous.

Partager cet article

Repost 0
Published by kémi - dans alternatures
commenter cet article

commentaires

Aureliano Buendia 16/12/2005 18:20

J'aime bcp ! Mais je reviens moi même d'un futur, et ds celui ci, les choses ne se sont pas passés tout à fait comme ça :
2006 : les armées occidentales finissent par écraser Al Qaïda. L'occident se cherche alors un nouveau bouc émissaire, pour justifier sa politique de terreur et de "guerre contre le terrorisme". Il se dirigent alors vers les alters et tous les "hommes libres" ( ;-) en général.
Après avoir subi quelques aggressions, la résistance mondiale s'amplifie et un conflit mondial se déclenche. Il durera dix ans...

kémi 16/12/2005 20:56

Non, tu déconnes là, tu t'es trompé ?

Ok, je vais bosser chez dassault, j'achète des actions vivendi, je participe à la frénésie consommatrice de noel, je tente par tous les moyens de rester parmi les privilégiés de ce monde aussi longtemps que je vivrai en ignorant tout bonnement les autres. Vive l'individualisme et le croissance tiens !

Non j'déconne !

A Lire Ici