Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

présentation

Ce petit site, ou blog-comme-on-dit, alimenté depuis novembre 2004, fait état d'un sentiment sur ce monde mal en point, des notes successives qui ne riment peut-être pas toujours à grand chose...
[...]
Rédigé quasi-entièrement en pleine possession de mes moyens intellectuels, j'espère sans aucune prétention qu'il sera susceptible de vous apporter de petits moments de réflexions...


syndication RSS


Cyber @cteurs : le site d'actions citoyennes











crôa crôa...



Freemen est un réseau de blogs, dont les autreurs sont convaincus que :

1/ le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique.

2/ s'attaquer sérieusement à ce problème (et à d’autres… guerres, pauvreté, etc.) implique une remise en cause profonde de nos modèles économiques, et particulièrement de la notion de "croissance".

Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut, comme il le veut, sur son blog.

En créant des liens entre eux, les Freemen augmentent la visibilité de chacun d'eux. Rejoignez-les...

A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crédit facile
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Dérapages
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Développement durable
Développement durable et communication
Dialogue citoyen
Dieu des chats
Duplex
Eco-echos
Ecoabita
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
EKoloGik.com
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Euromillion
Europeus
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Fred de Mai
Fsens
Géoclic
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Imagine 2012
Imagine 2050
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La rage du peuple…
Le Barrablog
Le Blog à Rythme
Le Blog de Guyom
Le grand ménage
Le Mague
Le Monde citoyen
Le site de la pauvreté intérieure
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Les méditations du sauvage
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
Met@llah
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
On refait le blog
Ostende
Page 2007
Penser paysage
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
SDF
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Tristram Shandy
Un œil sur la planète…
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002

Archives


   

L'horizon s'assombrit, ultime raison pour garder les yeux bien ouverts, et affûter sa conscience.
18 avril 2006 2 18 /04 /avril /2006 16:01

Les cours du pétrole ont touché de nouveaux sommets ce mardi 18 avril 2006.
72$ le baril à la bourse de Londres et 70,88$ à New York.

On y est ou pas ? Le pic maximum de production et d'extraction du pétrole a-t-il été franchi ? Avons-nous d'hors et déjà dépassé le seuil de production au delà duquel le prix de l'or noir ne fera que monter, monter, monter. Engendrant rien de moins qu'une crise économique mondiale et d'une ampleur jamais atteinte, la crise de 1929 risque de passer pour un petit soubresaut boursier par rapport à ce que la fin du pétrole bon marché va entraîner comme choc dans notre économie dopée et complètement dépendante du pétrole.
On ne le saura qu'avec quelques mois ou années de recul. Mais on peut dès à présent, au regard de ce qui se passe, dire que nous n'en sommes pas très loin ! Les analyses s'accordent à dire que les tensions actuelles entre l'Iran et l'occident sur le nucléaire provoquent cette montée des cours. Certes, nous avons là une cause majeure mais elle apparaît dans une situation de flux tendu dans les exportations de pétrole. A présent, quelque soit la raison, chaque incident entre l'extraction, la vente, et la consommation de pétrole aura pour effet immédiat la montée des cours sans que l'on puisse vraiment y remédier.
Pour revenir sur la cas iranien, ne nous leurrons pas, les préparations de frappes aériennes sur des installations nucléaires iraniennes par les États-unis sont terminées, ils sont bel et bien prêts à frapper. Nous ne savons quand, mais ces frappes auront probablement lieu, car il en va en fait de la survie de notre économie pétrolière, de la simple survie de l'occident en tant que puissance dominatrice du monde. Le pétrole se faisant de plus en plus rare, et donc cher, le nécessité pour nos grandes puissances de ne pas rompre leur approvisionnement passera par le contrôle des ressources existantes. L'Iran baigne dans le pétrole, et d'une manière ou d'une autre, nous (les pays riches) avons besoin de contrôler ces réserves tout comme cela a été fait en Irak. Seulement des frappes aériennes ne suffiront pas pour obtenir le pétrole iranien et qui sait ce qui pourra suivre, une nouvelle invasion d'un pays comme l'Iran ne sera pas aussi simple que de faire tombé un dictateur comme Sadam. Le flou règne en maître mais soyons persuadé que les hautes sphères pensantes de la première puissance mondiale auront un plan bien établi pour arriver à leur fin. La solution réside indéniablement dans la modération puis la réduction de notre consommation de pétrole, qui ne se limite pas aux transports, mais l'aliénation, ou l'attitude bornée de certains, suivies par les populations aliénées elles aussi, laisse craindre le pire. Le seul objectif à court terme est d'acquérir le plus de réserves pétrolières possibles. Tout cela pour garder un contrôle total sur la planète. C'est d'une subtilité déconcertante de manier la peur du nucléaire quand le véritable coeur du problème concerne le pétrole.
Il n'est plus possible d'ignorer que notre puissance repose en grande partie sur l'utilisation du pétrole, qui plus est, de pétrole peu cher. Sans cela, tout part en vrille, notre production d'objets de consommation jetables sans cesse renouvelés, mais aussi nos services (transport, santé) et bien sûr notre alimentation ne fonctionneraient pas sans cette oxygène économique qu'est le pétrole. Dans ces conditions, sans qu'aucune remise en cause de notre fonctionnement actuel ne soit fait, il devient évident que ceux qui auront accès à la majorité des ressources s'en sortiront mieux que les autres, au moins pendant quelques temps.

Préparons-nous braves gens, à connaître ce qu'aucune civilisation avant nous n'a vécu, ce qui va nous arriver à court terme, les plus optimistes prédisent quelques années, cette fin annoncée du pétrole que nous ne voulons voir et que nous sommes donc bien incapables d'anticiper.
A mon sens, un crash économique arrive, et il ne serait pas étonnant que celui-ci corresponde à la fin du monde que nous connaissons, sans limite et sans limitation. Pourtant notre monde n'est pas infini et nos ressources non plus, nous allons vraisemblablement nous en rendre compte de manière violente.

Partager cet article

Repost 0
Published by kémi - dans alternatures
commenter cet article

commentaires

referencement 24/04/2006 16:00

Bien ton blog ! Envie de plus de lecteur ? Pourquoi ne pas venir enregistrer ton blog sur notre annuaire ?

Rendez vous à tous sur : referencement blog annuaire blog

c'est gratuit ! Ca ne vous coutera que 10 secondes ;) SOYEZ LES PREMIERS !

A Lire Ici