Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

présentation

Ce petit site, ou blog-comme-on-dit, alimenté depuis novembre 2004, fait état d'un sentiment sur ce monde mal en point, des notes successives qui ne riment peut-être pas toujours à grand chose...
[...]
Rédigé quasi-entièrement en pleine possession de mes moyens intellectuels, j'espère sans aucune prétention qu'il sera susceptible de vous apporter de petits moments de réflexions...


syndication RSS


Cyber @cteurs : le site d'actions citoyennes











crôa crôa...



Freemen est un réseau de blogs, dont les autreurs sont convaincus que :

1/ le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique.

2/ s'attaquer sérieusement à ce problème (et à d’autres… guerres, pauvreté, etc.) implique une remise en cause profonde de nos modèles économiques, et particulièrement de la notion de "croissance".

Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut, comme il le veut, sur son blog.

En créant des liens entre eux, les Freemen augmentent la visibilité de chacun d'eux. Rejoignez-les...

A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crédit facile
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Dérapages
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Développement durable
Développement durable et communication
Dialogue citoyen
Dieu des chats
Duplex
Eco-echos
Ecoabita
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
EKoloGik.com
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Euromillion
Europeus
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Fred de Mai
Fsens
Géoclic
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Imagine 2012
Imagine 2050
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La rage du peuple…
Le Barrablog
Le Blog à Rythme
Le Blog de Guyom
Le grand ménage
Le Mague
Le Monde citoyen
Le site de la pauvreté intérieure
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Les méditations du sauvage
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
Met@llah
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
On refait le blog
Ostende
Page 2007
Penser paysage
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
SDF
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Tristram Shandy
Un œil sur la planète…
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002

Archives


   

L'horizon s'assombrit, ultime raison pour garder les yeux bien ouverts, et affûter sa conscience.
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 19:05

Au Mexique, tout va bien, puisque les médias n'en disent rien !

299922516_d9198f82f1 A Oaxaca, les choses ne s’arrangent pas. Tandis que quelques points centraux de la ville sont occupés par les forces armées depuis le début du mois, Oaxaca et ses environs demeurent insoumis.

Mais la situation reste confuse et les violences se multiplient. On signale, un peu partout dans l’Etat, des cas de tortures et des disparitions de militants (plus de 90 recensées), principalement étudiants et professeurs de l’APPO et les rumeurs –non avérées- de découverte d'un charnier s’amplifient.

Un avocat en retraite, par ailleurs chauffeur occasionnel de l’Archevêque de Oaxaca, a été assassiné vendredi, à quelques dizaines de mètres du centre de la ville, par deux inconnus suspectés d’être des miliciens à la solde du gouverneur Ulises Ruiz. Des agents de la police fédérale préventive sont accusés du viol d’une femme, au cours d’une vérification d’identité, une pratique répandue, selon le porte-parole de l'APPO... Une manifestation de femmes a d'ailleurs eu lieu aujourd'hui, près du Zocalo, aux cris de “Oaxaca n'est pas un bordel !“. La police y a répliqué par des tirs de canons à eau et de gaz lacrymogènes.

Oaxacarebelde_0 Pour déstabiliser leurs adversaires, les autorités lancent, sans grand succès, des contrefeux : ainsi, le procureur général de Oaxaca, Lisbeth Caña Cardenas, sans imputer directement le crime à l’APPO, laisse entendre que le journaliste américain Roland Will, n’aurait pas été assassiné fin octobre par des miliciens du PRI, mais par des “membres de son groupe… dans l’intention d’internationaliser le conflit“.

L’APPO (Assemblée Populaire des Peuples de Oaxaca), conteste évidemment cette version, démentie par tous les documents photo et vidéos réalisés au cours de l’affrontement.

Appuyée par des dizaines d’organisations nationales, elles a lancé un ultimatum au gouverneur Ulises Ruiz –accusé de fraude électorale, de malversations et de violences-, exigeant, en préalable à toute négociation sur le retour à la normale, le retrait des forces armées et sa démission pour le 25 novembre au plus tard.

Ruiz, décidé à n’entendre ni les manifestants ni les appels à la raison du Sénat et des députés, reste accroché à son poste : “Dieu seul peut donner et retirer“, a-t-il ainsi affirmé cette semaine, au cours d’un congrès d’entrepreneurs chrétiens. A quoi l'archidiocèse répond aujourd'hui, par la voix du coordinateur de la commission justice et paix, que “Ruiz fait un mauvais usage du nom de Dieu.“

Cette obstination devient critique, car elle commence à cristalliser une situation qui est le cauchemar de tous les régimes fragiles : la jonction entre des mouvements d’opposition, jusque là autonomes, peu liés ou divisés.

La situation insurrectionnelle de Oaxaca, une élection présidentielle contestée pour fraude (les partisans du candidat de la gauche modérée, Manuel Lopez Obrador, n’ont toujours pas accepté sa défaite, et surnomment le vainqueur de l’élection, Felipe Calderon, l’usurpateur), la résistance aux violences réelles des partis au pouvoir, PAN et PRI (11 paysans ont été assassinés par des milices paramilitaires du PRI, le 13 novembre, à Montes Azules, dans la zone du Chiapas contrôlée par les zapatistes) et une situation économique difficile, marquée par des inégalités profondes et une corruption généralisée, est en train de donner naissance, pour la première fois depuis longtemps, à un large front des gauches, qui va des zapatistes de l’EZLN aux soutiens de Lopez Obrador.

Demain, 20 novembre, une grève générale paralysera le Mexique. Flavio Sosa, l’un des animateurs du mouvement, a invité tous ceux qui appuient la lutte de l’APPO à transformer “cette révolte populaire en une révolution pacifique, humaniste et démocratique, pour qu’ensemble, nous luttions contre le néo-libéralisme.“ Une première conférence a rassemblé hier près de 50 organisations, en vue de la constitution d’une Assemblée Populaire des Peuples du Mexique (APPM).

Tout ça pour dire qu'au Mexique tout va bien, puisque les médias français n'en disent rien.  Une indifférence qui a un petit arrière-goût de censure !

Demain lundi 20, jour anniversaire de la révolution mexicaine de 1910, une grande manifestation est organisée à Mexico, contre la fraude du 2 juillet qui a permis l'élection de "l'usurpateur“. Des manifestations de soutien à Oaxaca sont également prévues dans de nombreuses villes à travers le monde.

A Paris, un rassemblement est prévu, à partir de 18h30, sur le parvis de Beaubourg.
A Lyon, rassemblement à 18h, place de la Comédie.
A Rouen, le rendez-vous est à 18h30, au Théâtre des Arts.
A Marseille, marche cré'active et rassemblement. Départ 17h30, métro Vieux Port, puis direction Consulat du Mexique.
En Belgique, rendez-vous à 17h, devant l'Ambassade du Mexique

Sources : La Jornada, Vientos. - Articles précédents de Carnets de nuit sur Oaxaca : 13/11 : Oaxaca résiste toujours, 6/11 : Pourquoi Oaxaca est exemplaire ?, 5/11: Oaxaca n'est pas une caserne, 3/11 : Appel à l'offensive générale, 1/11 : L'ordre ne règne pas à Oaxaca, 29/10  : Rendez Oaxaca ou nous la prendrons - Oaxaca insurgée

La totalité de l'article vient de Carnet de nuit

Partager cet article

Repost 0
Published by kémi - dans alternatures
commenter cet article

commentaires

A Lire Ici