Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

présentation

Ce petit site, ou blog-comme-on-dit, alimenté depuis novembre 2004, fait état d'un sentiment sur ce monde mal en point, des notes successives qui ne riment peut-être pas toujours à grand chose...
[...]
Rédigé quasi-entièrement en pleine possession de mes moyens intellectuels, j'espère sans aucune prétention qu'il sera susceptible de vous apporter de petits moments de réflexions...


syndication RSS


Cyber @cteurs : le site d'actions citoyennes











crôa crôa...



Freemen est un réseau de blogs, dont les autreurs sont convaincus que :

1/ le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique.

2/ s'attaquer sérieusement à ce problème (et à d’autres… guerres, pauvreté, etc.) implique une remise en cause profonde de nos modèles économiques, et particulièrement de la notion de "croissance".

Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut, comme il le veut, sur son blog.

En créant des liens entre eux, les Freemen augmentent la visibilité de chacun d'eux. Rejoignez-les...

A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crédit facile
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Dérapages
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Développement durable
Développement durable et communication
Dialogue citoyen
Dieu des chats
Duplex
Eco-echos
Ecoabita
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
EKoloGik.com
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Euromillion
Europeus
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Fred de Mai
Fsens
Géoclic
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Imagine 2012
Imagine 2050
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La rage du peuple…
Le Barrablog
Le Blog à Rythme
Le Blog de Guyom
Le grand ménage
Le Mague
Le Monde citoyen
Le site de la pauvreté intérieure
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Les méditations du sauvage
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
Met@llah
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
On refait le blog
Ostende
Page 2007
Penser paysage
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
SDF
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Tristram Shandy
Un œil sur la planète…
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002

Archives


   

L'horizon s'assombrit, ultime raison pour garder les yeux bien ouverts, et affûter sa conscience.
16 juillet 2005 6 16 /07 /juillet /2005 00:00
Cesser d'être amorphe et chercher quelquechose à faire, pas si évident que cela, c'est l'été, il fait chaud, mes envies sont limitées, quasi-inexistantes.
Le réel manque de motivation me fige dans cette situation depuis des mois. Evidemment sans la sécurité financière de mes parents ce ne serait pas aussi facile. Pourriture !

Je me complais de cette situation qui est facile pour moi. Cependant, tout ça me pèse quand même. Je veux plus que tout mon indépendance, c'est au final le meilleur moyen d'exister que de vivre ou survivre tout seul, enfin se démerder tout seul. Même quand on ne supporte plus le système dans lequel on évolue. Mon problème est là, une réelle cission avec une société du capital dans laquelle j'ai intellectuellement beaucoup de mal à nager sans me noyer ou dégueuler... Il est là le problème docteur ?

Le remède, trouver une activité plaisante, bénévole ou salariée (dans le meilleur des cas), qui me permette de faire quelquechose de ma vie. En priorité, je cherche à partir à l'étranger, certainement dans un pays anglosaxon. Si vous avez des tuyaux ? (pas en PVC). Ce qui me botterais, une mission bénévole de type humanitaire ou environnement. Et pour plusieurs mois, un an, pour avoir le temps d'apprécier, de changer, de grandir. Et aussi de voir venir...

En résumé, c'est le point mort mais conscient que ça ne doit pas durer, je vais redémarrer. Sans utiliser de voiture !

Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
3 juillet 2005 7 03 /07 /juillet /2005 00:00
Que dire ? C'est pas encore ce week-end que ma consommation a diminué mais ça se précise. Sortie arrosée vendredi soir et eurockéennes samedi, je suis rentré en début d'après-midi et je suis complétement cramé.
Stop arcandza.
Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
26 juin 2005 7 26 /06 /juin /2005 00:00
Solution non définie,
envie grandissante,
sevrage possible,
compréhension technique,
éclairage correct,
énergie disponible,
publicité oppressante,
dégout réel,
optimisme fissuré,
réalité comprise,
égoïsme forcé,
durée inconnue,
solution collective,
solution non définie.

Advienne que pourra !
Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
17 juin 2005 5 17 /06 /juin /2005 00:00
Pas cette fois-ci, sans regret avec une petite déception car l'entretien s'est bien passé.
Enfin, je profiterai de la fête de la musique.
Que de conneries, j'ai pas la tête à réfléchir, ni même à penser ces jours-ci alors je me force pas.
Je pousse pas plus loin, la fréquence des articles diminue depuis un certain temps mais ça reviendra... je pense. Y'a des jours où... rien.
Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
13 juin 2005 1 13 /06 /juin /2005 00:00
...dans une banque !
Superbe occasion de se confronter à un monde ignoble, sans merci, sans valeur (autre que le fric), etc...
J'y vais fort, vrai. Il en faut bien des banques pour gérer notre purtain de fric !
Dans une société idéale, l'humanité n'existerait pas. Moi je pense aussi que dans une société idéale, les banques n'existeraient pas. Du moins pas dans le sens des banques actuelles, intérêts, profits, agios, prêts, intérêts... merde, merde, merde, on s'en sortira pas comme ça.

Bon tout ça pour dire qu'après un an de CV et lettre de motivation, j'obtiens un entretien. Rien n'est fait car mon numéro devra être grand pour cacher à mon interlocuteur durant notre entrevue que ma motivation est quasi nulle et que mon intérêt pour le milieu est quasiment inexistant.
Stop, je décroît.
- Que dîtes-vous ?
- Décroissance !
- Ah oui, des croissances, parfait, c'est bien là le but de toute entreprise sérieuse, digne de ce nom.
- oui, oui... évidemment.

Je veux bien bosser, ça me changera... Mais ça ne durera pas dans une banque et ça je peux y mettre ma main, ma tête ou ma queue à couper.

*** Je continuerai cet article plus tard *** peut-être ;)
Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
13 mai 2005 5 13 /05 /mai /2005 00:00
00:33

Aventure dérisoire aux yeux de la société, infiniment riche d'un point de vue personnel.
Errer sans autre but que de découvrir, apprendre, voir le monde. D'abord la France et les pays frontaliers, l'Europe, l'Asie, l'Afrique, le Monde entier. Une vie ne suffit pas pour tout découvrir.
Notre petite planète en sursis me donne envie de la connaître, comme une bête féroce mourante pour laquelle on aurait de la pitié, de la compassion.
Avoir la nostalgie d'endroits que l'on ne connaît pas, que l'on imagine tout au plus. Le rêve de se sentir exister, vraiment.

Depuis des mois que je m'interroge plus ou moins conscienmment sur mon avenir, je ne pense en fait qu'à une chose, m'évader. Sortir de l'oppression. Laquelle ? La mienne. Celle qui est là malgré moi et tout ce que je peux faire.

Pour acquérir une vraie liberté (quasi-liberté), il faut pourvoir se détacher de tout (quasiment tout). Je ne me sentirai jamais libre tant que je suivrai le mode de vie occidental qui privilégie le bien matériel, la consommation sur tout le reste. Personne n'est libre d'être vraiment. Nous sommes conditionnés depuis notre tendre enfance à ne devenir que des consommateurs effrénés. Heureusement que certains instants de lucidité m'ont permis de voir le monde de façon un peu moins biaisé.

Rester ancré dans un monde qui ne me convient pas, la meilleure façon de déperrir. La solution ne m'est pas encore apparue mais j'en trouverai une  au moins pour un moment, celui d'une vie.

Mon point de vue reste difficilement négociable tant j'ai la conviction que l'humanité d'aujourd'hui détruit celle de demain.

L'immense plage ôterait presque à l'océan sa grandeur.
Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
11 mai 2005 3 11 /05 /mai /2005 00:00
23:17

Bien.
On est mercredi ? Oui mercredi 11 mai. D'accord, c'est un bon début. Quoiqu'avant la fin de l'écriture de cet article, nous serons peut-être le 12, le jeudi 12 mai.

Dans l'ordre, récupérer un jour de paye à l'agence intérim ; changer de tête, ce qui peut paraître compliqué mais il me suffit de couper barbe et cheveux pour renaître ; finir un ou deux travaux extérieurs pour papa avant la pluie ; penser un peu à cette marche de la décroissance, se préparer à y participer. Pour ceux qui se demande ce que c'est, je ne peux que leur conseiller d'aller voir ici.

Note perso _il n'est point évident d'écrire en étant dérangé par messagerie instantanée_ fin de la note perso.

Sinon quoi, sinon rien.
Vous êtes le bon copain avec qui elle peut faire l'amour...
Avez-vous déjà penser à remplacer le mot Dieu par alcool dans la bible ? Blasphème.
Allez en prison pour avoir télécharger de la musique ou des films, vraiment, quelle hypocrisie !

Le journal, ouverture du festival de Cannes, quoi d'autre ? ça dure en longueur, quoi d'autre, c'est Europe 1. Procès de Michael Jackson, un démenti. 2 attentats en Irak. Y'en a eu d'autres (des attentats) dit-on. Florence et Hussein dans leur 127ème jour de captivité. Ingrid Betancourt, 3 ans passés. Evacuation de la maison blanche et du congrès pour un avion de tourisme. Auxerre - Sedan en foot. Et enfin la météo et l'arrivée des orages.
Fin du journal. Rapide, très rapide ce journal.

Encore un mot avant d'en finir pour ce soir. Je tiens à informer les futurs lecteurs de ce modeste petit blog que jamais je ne l'abandonnerais sans le signaler à l'avance. C'est dit, vous saurez donc mais sans rien pourvoir y faire que si rien ne bouge, il m'est arrivé quelquechose de contraingnant, de pas très plaisant, bref de mortel.
Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
9 mai 2005 1 09 /05 /mai /2005 00:00
10:29

Comportement bizarre, humour bizarre, vie bizarre.
Le NON va remonter et l'emporter.
Un lien intéressant : le loup derrière la porte
Un écolo invité chez Jacques Pradel sur Europe 1 ce matin.
Le temps continue de glisser comme à son habitude.

Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
6 mai 2005 5 06 /05 /mai /2005 00:00
Un grand week-end, y'a pas mal de monde, y'a des tas d'anniversaires à fêter, juste le temps de repsirer un peu entre deux soirées.
Parenthèses omniprésentes, la vie entre parethèses ? pourquoi pas...
L'heure est festive, demain sera serein, l'avenir dans un soupir... et vlan !
Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article
3 mai 2005 2 03 /05 /mai /2005 00:00
19:24

Fin d'après-midi, début de soirée, bref vous voyez un peu près l'heure qu'il est !
Grande nouvelle, aujourd'hui j'ai débuté mon projet photos. Ce truc ne correspond à rien, juste une idée apparue dimanche après-midi en faisant une toute petite ballade à vélo près de chez moi, juste pour m'oxygéner un peu après mes cuites hebdomadaires du week-end.
Photographies de déchets en milieu naturel. Là où ils n'ont rien à faire. Répugnant mais pourquoi pas ! Sensibilisation à travers des images figées d'objets divers de notre société de consommation qui ne font qu'inspirer un parfun de dégoût.
Je m'emballe un peu mais je débute seulement, quelques photos pour le moment parce que le temps n'était pas avec moi en ce jour si particulier. Naissance d'un géant. Mort d'une illusion. Ne comprenez que ce que vous voulez !
Au final, des images sans explication, portant en elle-même un discours, un avertissement que chacun pourra interprêter comme bon lui semble. Dans le bon sens je l'espère.
Le mauvais coté, la face cachée... la prise de conscience est en marche.
Repost 0
Published by kémi - dans âme errante
commenter cet article

A Lire Ici