Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

présentation

Ce petit site, ou blog-comme-on-dit, alimenté depuis novembre 2004, fait état d'un sentiment sur ce monde mal en point, des notes successives qui ne riment peut-être pas toujours à grand chose...
[...]
Rédigé quasi-entièrement en pleine possession de mes moyens intellectuels, j'espère sans aucune prétention qu'il sera susceptible de vous apporter de petits moments de réflexions...


syndication RSS


Cyber @cteurs : le site d'actions citoyennes











crôa crôa...



Freemen est un réseau de blogs, dont les autreurs sont convaincus que :

1/ le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique.

2/ s'attaquer sérieusement à ce problème (et à d’autres… guerres, pauvreté, etc.) implique une remise en cause profonde de nos modèles économiques, et particulièrement de la notion de "croissance".

Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut, comme il le veut, sur son blog.

En créant des liens entre eux, les Freemen augmentent la visibilité de chacun d'eux. Rejoignez-les...

A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crédit facile
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Dérapages
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Développement durable
Développement durable et communication
Dialogue citoyen
Dieu des chats
Duplex
Eco-echos
Ecoabita
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
EKoloGik.com
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Euromillion
Europeus
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Fred de Mai
Fsens
Géoclic
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Imagine 2012
Imagine 2050
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La rage du peuple…
Le Barrablog
Le Blog à Rythme
Le Blog de Guyom
Le grand ménage
Le Mague
Le Monde citoyen
Le site de la pauvreté intérieure
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Les méditations du sauvage
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
Met@llah
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
On refait le blog
Ostende
Page 2007
Penser paysage
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
SDF
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Tristram Shandy
Un œil sur la planète…
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002

Archives


   

L'horizon s'assombrit, ultime raison pour garder les yeux bien ouverts, et affûter sa conscience.
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 21:02
Elle a fait parlé d'elle, elle a mobilisée beaucoup de monde, et au final, elle inscrit la continuité politique d'un monde qui ne tardera pas de s'effondrer.
Cette campagne présidentielle intéressante et minable, se termine donc sur un score intéressant et minable...
Je m'explique.
A la trappe l'environnement, le social, et la démocratie. A la trappe le changement salvateur pourtant cuisiné à toutes les sauces par les principaux candidats. A la trappe l'espoir qu'une élection de ce type amène un souffle nouveau, un changement dans la vie d'une collectivité, le territoire français.
Tant pis si certains militants royalistes (ou pourquoi pas) socialistes ne comprennent pas mais tout cela est bien passé à la trappe. Pouf, caput, a plu. Terminé.

changement (subst. masc.) : fait de rendre plus ou moins différent, de transformer, de modifier.

Alors d'accord, il va y avoir du changement, mais profondément, c'est d'un véritable chambardement dont nous avons besoin. Pour ne pas jouer sur les mots.

Et puis peu importe d'ailleurs, le grand crash (économique, social, écologique, nucléaire...), annoncé ou pas, préparé ou pas, voulu ou pas, arrivera. Et du coup, mieux vaut s'y préparer convenablement, l'anticiper au maximum, puisqu'il semble à présent bien difficile d'y échapper. D'aucun rétorqueront que ce ne sont là que des prédictions morbides. Qu'ils se renseignent, se documentent sur l'état actuel et à venir du monde, de l'humanité, de la biosphère même, et alors peut-être s'offusqueront-ils à leur tour des possibles bien sombres qui se dessinent de plus en plus vite. Ces horreurs sont déjà bien visible à l'horizon d'un regard humain.

[ J'écris avec beaucoup de pré-entendu personnel, je m'en excuse mais je fais actuellement parti de la France qui se lève à 6h45, il faut donc que je me couche à une heure qui me permette de me lever à cette horaire. Ainsi, je n'ai pas la sensation de me lever trop tôt... Parenthèse débile refermée... ]

Pour conclure sur une vision globale rapide de la situation et du choix qui s'offre au français. Royal et Sarkozy ? Ou plutôt Sarkozy ou Royal ? Le premier représente la continuité totale avec notre société actuelle, avec un large pas en avant, je vous l'accorde. La seconde, représente cette même continuité mais avec un soupçon de douceur en plus... ce qui n'empêche pas de s'enfoncer quand même à grande vitesse vers les abimes.
Dans les deux cas, nous persisterons dans la compétition économique, synonyme de compétition individuelle, laissant de coté des pans entiers d'humains non aptes pour un tel schéma. Nous glorifierons la croissance économique comme modèle mondial de développement, en traitant les conséquences sociales et environnementales de manière superficielle. Même avec un pacte écolo-télégénique bis.
Là où je veux en venir c'est que de toute façon, sans rupture complète avec le système actuelle, l'humain sera perdant. Et à terme même l'humain victorieux du système capitaliste financier ayant amassé des milliards perdra, certes un peu pus tard.
L'individualisme occidental, le libéralisme économique, la consommation qui en découle, les conséquences de ce mode de pensée, de ce style de vie, ne cause pour la plupart que des dégâts toujours plus grands et qui ne se résolvent pas en restant campé sur ces tristes idées contemporaines et majoritaires.
Royal ou Sarkozy ? Plutôt Royal, mais franchement, on n'est pas arrivé, on n'est pas sauvé, il faudra vraiment lutter, et résister.

Sur ce bon vote...



Repost 0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 20:56
Un texte tiré du site de campagne http://www.unisavecbove.org/ que je recopie ici.


Voilà c’est fait, nous avons le résultat de la manipulation par les médias et les sondeurs de cette élection 2007.

Le prétendu choc de 2002 a été jeté à la face des citoyens sans en analyser les causes réelles, la peur du 21 avril 2002 a été montée en épingle pour justifier le concept primitif et débile du vote utile ! Il ne peut y avoir de vote utile, seulement un vote citoyen... Pour voter utile la gauche vote au centre, l’extrême gauche vote socialiste, et l’extrême droite pour Sarkozy, et l’on assiste a un glissement général à droite.

On nous a volé cette élection présidentielle, ce matin c’est la gueule de bois devant cette France bleu horizon, l’égoïsme de la petite classe moyenne qui rêve de s’embourgeoiser, la peur des autres, la folie sécuritaire ont eu raison de la vision solidaire de la société. Quid des problèmes d’environnement, du nucléaire, des OGM, de la solidarité avec le tiers monde... Le futur est sombre, les citoyens français refusent de faire face à la réalité, le réveil sera difficile, nous tissons la corde pour nous pendre.

Ségolene a parlé de démocratie participative, mais en ce triste dimanche on a découvert un nouveau concept politique : LA DEMOCRATIE MANIPULATIVE (néologisme créé pour la circonstance).

Il faut réagir dans un premier temps pour faire barrage à Sarkozy et si par malheur il gagnait cette élection après l’insurrection électorale il faudra s’unir pour préparer une réelle alternative altermondialiste et antilibérale et créer l’insurrection citoyenne.

source http://www.unisavecbove.org/spip.php?article3040

Repost 0
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 14:50
Le vote utile...

Voter...

par peur,
sans y croire,
pour s'opposer,
pour rejeter le pire,
en niant toute conviction,
en somme, sans croire au vote,
sans jamais chercher à construire,
sans penser à tout ce qui est possible,
en restant prisonnier de nos barrières mentales.

Voter pour ça entre autres choses ? Non merci.

Je préfère, et de loin, voter pour José Bové... en espérant que beaucoup feront de même.

Avertissement aux opposants : ce mouvement amorcé lors de cette campagne  de 2007 continuera à avancer bien après... et là c'est pas un sondage, c'est une vérité, vous verrez.

L'utilité de la candidature de José Bové aura été d'amorcer un mouvement de grande ampleur qui préfigure les futurs changements nécessaires et auxquels on peut encore croire avec force.

Bon dimanche.
Repost 0
6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 10:25

Voilà qui devrait accompagner les signataires du pacte écologique dans leur choix pour les élections, ou les faire changer d'opinion politique quant à la résolution des problèmes écologiques qui pèsent sur la planète et sur nous, ses habitants.


"Nous avons décidé Nicolas Hulot et moi-même de nous rencontrer ce vendredi 30 mars 2007.

Tous deux, nous avons été confrontés aux dégâts créés par la marchandisation de la planète au cours de nos nombreux déplacements à travers le monde. Tous deux nous avons pu constater la gravité de la crise écologique et les conséquences directes sur la vie de centaines de millions d’habitants de notre planète. L’eau, la terre, les forêts, les océans, la biodiversité sont menacés de destruction. Les biens communs de l’humanité sont en péril.

Pour ma part, je fais le diagnostic que dans leur folle course au profit, les politiques de l’OMC, du FMI et des firmes transnationales compromettent l’avenir de notre planète.

Ce sont dans les pays les plus pauvres de la planète, mais aussi dans les zones les plus défavorisées de notre pays que s’accumulent injustices sociales et environnementales.

C’est pourquoi l’écologie n’est pas compatible avec le laisser faire libéral. C’est pourquoi, nous faisons tous deux le constat que ce n’est pas une série de mesures techniques qui enrayera cette crise, mais bien la remise en cause de l’actuel modèle de développement fondée sur la croissance et le productivisme.

Nous avons déjà tous deux proposé quatre moratoires, l’un sur les OGM, les autres sur les projets autoroutiers, les incinérateurs et l’EPR pour agir immédiatement. Mais il faut aller plus loin. Nous rechercherons ensemble les réformes structurelles et les moyens adéquats à mettre en œuvre. Elles concernent la fiscalité écologique, une nouvelle politique de l’énergie fondée sur la sortie du tout pétrole et du tout nucléaire, le refus de la brevetabilité du vivant et des OGM, l’accès à l’eau pour tous et la garantie de sa qualité."

José Bové Le 30 mars 2007.

Repost 0
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 17:37
Depuis le 1er février, José Bové s'est déclaré candidat aux élections présidentielles.
Depuis le 19 mars, il est effectivement candidat, et son nom figurera sur l'un des 12 bulletins de vote le 22 avril.

A présent, il est temps de savoir ce que cette candidature Bové signifie.
Je me propose ici d'indiquer quelques liens forts intéressants sur le programme de ceux qui pensent qu'un autre monde est en marche.

Je tacherai de mettre à jour ces liens, de compléter cette liste loin d'être exhaustive, le plus souvent possible, le mieux possible, dans la limite de mon possible.

L'adresse du site de campagne officiel : http://unisavecbove.org/

La déclaration de candidature sur le site officiel (avec vidéo)

Le programme de José Bové, une charte pour une alternative au libéralisme (en pdf ou sur le site officiel).

Ensuite, sur des points plus précis...
L'urgence environnementale, les réponses à l'alliance pour la planète (en pdf ou sur le site officiel).
L'urgence sociale, plusieurs textes (travail, chômage, sécurité sociale, services publics, immigration, etc.) (la liste sur le site officiel)
Concernant le logiciel libre, les réponses à candidat.fr (en pdf).


Bien d'autres sites parle de la candidature unitaire incarnée par José Bové :
- Osez Bosé : site complet sur la candidature Bové,
- Votez Bové : des blogs ou sites qui soutiennent de cette candidature,
- Bové Buzz : articles, vidéos à faire circuler, provenant de sites divers.
Repost 0
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 18:17
Les signatures, voilà bien le problème majeur qui fait face à nombre de candidats à la présidentielle. Bové, étant parti le dernier dans cette course, est bien en retard avec quelques 350 promesses d'élus municipaux.
On commence à envisager un arrêt injuste et brutal d'une candidature se voulant autre, en dehors des schémas établis. Un tel coup porté à ce mouvement populaire, quoi qu'encore confiné dans les cercles militants serait extrêmement dommageable. Au final, beaucoup d'espérances, et beaucoup de divisions stériles : le PC et la LCR s'étant désolidarisés du rassemblement antilibéral unitaire.

Permettre à José Bové d'être candidat, c'est permettre à une voie dissidente de s'exprimer.  C'est permettre à beaucoup de sans-voix, d'exclus, de résignés, de s'exprimer. C'est permettre à d'autres idées de s'imposer ou du moins de s'afficher clairement sur la place publique. C'est permettre tout simplement à une nouvelle vision des choses et de la politique de résonner plus fortement dans nos médias et proposer d'autres choses que les discours dominants. C'est permettre déjà et avant tout au pluralisme démocratique d'exister. Permettre à José Bové d'être candidat, c'est permettre à beaucoup je pense de voter.
Pour ces quelques minuscules raisons, nous avons besoin de la candidature de José Bové.
Repost 0
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 14:55
Madame Royal, hier soir sur TF1, grande chaine privée dont on connait à présent l'objectif (ils vendent un truc !? à coca-cola).
Magnifique ! Enfin j'ai pas tout regardé, je l'avoue... mais cela ne change rien, j'en suis sûr.

Je vous donne son programme, l'axe principal de ce qui va relever la France, ce qui va faire que tout ira mieux et que les problèmes du monde s'estomperont. J'ai nommé : la croissance. Même en faisant dans l'excellence environnementale, "croire à une croissance infinie serait comme croire à un mythe" comme cela est remonté des débats participatifs de Madame Royal. Donc expliquez-moi pourquoi s'entêter non seulement à parler de croissance mais surtout à en faire la pierre angulaire d'un pacte (tiens encore un !) présidentiel ? Le poids de l'Histoire ? L'inertie de la mondialisation ? La peur de l'inconnu ? Les intérêts financiers ? Les médias dominants ? Quif quif bourricot ? La toile d'araignée en haut à gauche de ma fenêtre ?

Encore un peu ?
Toujours dans le pacte présidentiel, à propos, je propose de préparer le pacte "trop tard, fin de partie pour l'humanité"...
Donc dans le pacte présidentiel : "La sauvegarde de notre planète est aussi une chance pour la croissance économique et l'emploi". Pour l'emploi, c'est sûr qu'y a du boulot, on ne saura même pas si on aura le temps d'arrêter nos conneries avant qu'il n'y ait plus rien à faire. Et pour la croissance économique, alors certainement que la construction de quelques trucs hi-tech et 100% biodégradables créeront de la richesse et donc du PIB mais jusqu'à quand ? On parle sans cesse de durable mais il serait de bon ton de penser à du durable plus long que quelques décennies alors que nous réalisons actuellement du durable de 6 mois à quelques années pour nos machines libératrices diverses.

Entendons nous sur ce qui est durable, comment se fait-il qu'en produisant toujours plus de "durable", l'écosystème foute le camp de plus en plus vite, l'humain perd la face et commence à se consumer de l'intérieur... bref plus de durable = moins longtemps de durable.
L'homme de Cro-Magnon faisait du durable, lui.
Nous, on a beau être bien plus évolué que lui, on fait de tout, mais alors de tout, sauf du durable. Je ne prône pas le retour dans les cavernes mais entre ça et notre mode de vie, humm... y'a une marge raisonnable.

Alors oui, il faut être sereinE et solide (Ségolène) et faire du durable... qui dure ! Merci à vos méninges !
Repost 0
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 17:55
Jeu de mot ridicule en titre pour parler d'une initiative toute récente mise en place ici, sur le web.
Un réseau de sites qui soutiennent la candidature de José Bové aux élections présidentielles de 2007.
Il s'agît de donner une visibilité importante à l'engouement qui se trouve derrière cette candidature : ça se passe sur le site Votez Bové.
Partant d'un fonctionnement similaire au réseau Freemen pour ce qui est du mode d'organisation, chaque site/blog faisant parti de cette initiative se lie aux autres (en faisant des liens - on dit aussi "linker"), toujours de manière à accroitre la visibilité de l'ensemble. Allez-y faire un tour et prenez le train en marche si cette candidature vous parait apporter quelquechose d'intéressant, de nouveau, sur le plan politique.

Bon bref, voilà, ça va aller vite vu la proximité des échéances, mais la date butoir des présidentielles ne sonnera pas la fin d'un mouvement qui prend de l'ampleur, qu'on le dise ou non, qu'on le voit ou non pour l'instant, qu'il échoue aujourd'hui ou qu'il réussisse quelquechose... un truc se passe, et si ce n'est pas le bon, un autre viendra juste après...

A bientôt pour parler du "mouvement" autour de la candidature de Bové...
Repost 0
2 novembre 2006 4 02 /11 /novembre /2006 14:31
Novembre 2006, quelques mois avant les échéances démocratiques électorales... de 2007.

Le 21 avril ainsi que le 29 mai sont derrière nous mais encore bien présents dans les esprits. En 2007, un changement peut survenir, il se construit dès à présent, il est en pleine naissance et pourrait bien changer la donne politique nationale d'abord, puis europpéenne et mondiale ensuite.
J'ai oublié de prévenir que cette note, loin d'être réaliste (quoique), est à caractère plus qu'optimiste, ça ne fait pas plus mal.

Entre espérance et désarroi, les divers mouvements de résistance à l'ordre économique établi ont une occasion nouvelle de se rassembler et d'exister réellement sur le plan national. Une occasion réelle de peser sur nos choix de société à venir, pour un avenir plus juste et égalitaire.

Une "alternative à gauche" - pas trouvé mieux - pourrait effectivement devenir un véritable séisme politique. De quoi s'agît-il ? Tout d'abord, c'est une force politique naissante, récente, qui se base sur un socle commun antilibéral. Elle est bien sûre soutenue par des partis poltiques, en gros la majorité des partis à cette heure qui se situe sur l'échéquier politique français à gauche du PS (PC, LCR compris). La différence de taille par rapport à toutes les "forces" en présence est qu'il ne s'agît pas à proprement parler d'un parti politique, mais réellement d'un collectif de base citoyenne qui pourrait bien parvenir à une taille gigantesque d'ici le mois de mai prochain. Ce collectif national qui comporte actuellement plus de 700 collectifs locaux, se dit être avant tout une instance de travail... je ne vais pas paraphraser leur site qui est à découvrir. Allez-y !

Rien n'est fait, les choses changent et évoluent très vite. Si tout se décante convenablement, si rien de nouveau dans la situation internationale ou même nationale ne survient d'ici nos élections en 2007, alors cette gauche antilibérale pourrait créer une onde de choc ambitieuse. Ambitieuse car ce n'est rien de moins qu'une victoire à la présidentielle et une majorité aux législatives qui sont visées. Cynique de tout poil, abstenez-vous de commentaire en pensant au 29 mai 2005. Merci.

En attendant que les choses évoluent... on reste attentif !


Repost 0
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 10:36
Le PS annonce qu'il refusera les essais OGM en plein champ, un pas en avant !

Il soutiennent l'idée d'une croissance durable en favorisant l'investissement et en dopant la consommation, tout ça après avoir relevé que :
"Notre système économique, étendu à l'échelle du monde, est incompatible avec les ressources naturelles que recèle la planète comme avec le niveau de pollution qu'elle est susceptible de supporter. L'humanité est face à une impasse environnementale."
Merci pour les deux pas en arrière !

Y'aurait plein de trucs à dire sur leur projet mais je n'ai fait que survoler quelques pages...
Repost 0

A Lire Ici