Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

présentation

Ce petit site, ou blog-comme-on-dit, alimenté depuis novembre 2004, fait état d'un sentiment sur ce monde mal en point, des notes successives qui ne riment peut-être pas toujours à grand chose...
[...]
Rédigé quasi-entièrement en pleine possession de mes moyens intellectuels, j'espère sans aucune prétention qu'il sera susceptible de vous apporter de petits moments de réflexions...


syndication RSS


Cyber @cteurs : le site d'actions citoyennes











crôa crôa...



Freemen est un réseau de blogs, dont les autreurs sont convaincus que :

1/ le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique.

2/ s'attaquer sérieusement à ce problème (et à d’autres… guerres, pauvreté, etc.) implique une remise en cause profonde de nos modèles économiques, et particulièrement de la notion de "croissance".

Au delà, comme le nom “Freemen“ l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut, comme il le veut, sur son blog.

En créant des liens entre eux, les Freemen augmentent la visibilité de chacun d'eux. Rejoignez-les...

A l'évidence
A tous les hommes libres
Activart (Intelliblug)
Adam Kesher
Adamantane.orgue
Appel de Raspail
Aquafiesta
Ardente
Avenir climat
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
C'est quand le bonheur ?
Cap21 Normandie
Carnets de Nuit
Chambre avec vue
ChampG
Chaouinerie
Chroniques Martiennes
Citoyenne du monde... libre
Crédit facile
Crise dans les medias
D'Steckelburjer
Débords
Déconstruire Babylone
Décryptages
Dérapages
Dernières nouvelles de l'homme
Des alpes aux rocheuses
Des bulles
Des mondes en lutte
Développement durable
Développement durable et communication
Dialogue citoyen
Dieu des chats
Duplex
Eco-echos
Ecoabita
Ecocitoyen
Ecolodujour
Economie en campagne
Effraie@Blog
EKoloGik.com
Emile Bonjour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Euromillion
Europeus
Exeworld
FAQ hommes libres
Farid Taha
Fragola
Fred de Mai
Fsens
Géoclic
Ghosts of Weimar
Gouvernance
Grande Question
Imagine 2012
Imagine 2050
Javafred
Juliette Robert
La Danse du Temps
La Faim d'un monde
La fin du capitalisme
La grande confusion
La liste à suivre
La rage du peuple…
Le Barrablog
Le Blog à Rythme
Le Blog de Guyom
Le grand ménage
Le Mague
Le Monde citoyen
Le site de la pauvreté intérieure
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Les méditations du sauvage
Lucie de l'île
Lune de Neptune
Lux
Maison, sucrée maison
Malisan
Marionnettes en prison
Melanchalys
Met@llah
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Michalon
Mitsu Girlz
Mon Paysage
Moneinonline
Muji
Mythologie(s)
Nathalie NGK
Nicolas Marandon
Noolithic
Nous devons etre le changement ...
Nues _ news blog
Objectif planète
On refait le blog
Ostende
Page 2007
Penser paysage
Piquouse de rappel
PoliTIK_show
Pticrom
Quotidien Durable
Regard Sur
Remises en cause
Réseau Citoyens Libres
Sab et l'autre
Samuel Desgane
Sator
SDF
Sebos31
Skazat
Skyblogscope
Slovar les nouvelles
Source de la vie
Thierry Crouzet
This is the end
Toucher Rectal
Toujours aussi pareil ?
Tout allant vert
Tout autour de la terre
Tristram Shandy
Un œil sur la planète…
Une bibliothèque...
Utopie possible
Vampyr sentimental
Vie de Baptiste…
Vitriol
Welcome To The Brave New World
Zara-ecolo
_002

Archives


   

L'horizon s'assombrit, ultime raison pour garder les yeux bien ouverts, et affûter sa conscience.
21 janvier 2006 6 21 /01 /janvier /2006 00:37
Sur fond de crise iranienne, le pétrole flambe. Mais va-t-on arriver à gérer cette nouvelle situation ? Pas sûr !

On atteint à nouveau les sommets historiques pour les prix du baril.
Voir l'article du monde de ce soir.

Les problèmes géopolitiques actuels : l'Iran menace de couper ses robinets, les sites au Nigeria subissent des attaques de groupes armés qui disent vouloir en remettre une couche, et notre cher Ben Laden qui annonce de nouveaux attentats prévus sur le sol américain sauf si Bush accepte une trève (!?)...
Tout ça créé l'affolement de nos marchés financiers.

Enfin là, faut vraiment se préparer à l'après-pétrole, quel monde devrons nous gérer si nos approvisionnements en or noir vennaient à diminuer fortement et rapidement. Que deviendrait nos productions de toutes sortes parmi lesquelles, notre énergie, nos transports et bien sûr notre alimentation. Une crise alimentaire dans le Nord ? Bien plus ?
N'y penser pas plus, on va règler le problème irannien définitivement pour assurer de nouveau notre consommation croissante de pétrole avec leurs réserves bien trop importante pour leur pays.
US army à la rescousse et on est reparti pour un tour de manège gratisse, ou presque !
Enfin, peut-être que je m'emballe et qu'il ne s'agît que d'un avertissement minime sans conséquences, mais dans le cas contraire, attention à la déflagration que peut subir notre société rayonnante.

Des solutions efficaces et à mettre en place facilement, de simples décisions.
- Une journée sans voiture, mais vraiment sans voiture, chaque week-end, ça ne pénalise pas l'économie.
- Taxe exceptionnelle évolutive (quand on sait que la vignette auto était temporaire) sur les transports et vols long courrier. Là ça va faire morffler pas mal de monde mais après tout faut bien se faire à l'idée qu'on doit réduire nos déplacements en tout genre, y compris commerciaux.
- Réduction de la vitesse sur route et en agglomération.
Je vais pas m'étendre mais y'a moyen de réagir rapidement avec des petits trucs, ça c'est possible, au moins en attendant la suite...

Au niveau énergétique, on ne devrait avoir à s'occuper que de l'extinction du Soleil. Je comprends pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by kémi - dans alternatures
commenter cet article

commentaires

javafred 23/01/2006 21:36

Plus vite on aura consommé les réserves de pétrole, plus vite o npassera à qqchose de plus propre.
Le problème réel est : combien reste -il vraiment de réserves ?
De quoi finir de tuer cette planète ? ou au contraire d'entraîner une crise énergétique majeure ???

Casabaldi 23/01/2006 14:10

Hello,
Sancho, Grenouille, ce que vous appelez de vos voeux a déjà commencé. Le prochain épisode s'appelle les "rencontres intergalactiques", ça se passera sans doute cet été.
Qd vous voulez...

Grenouille de Bénitier 21/01/2006 23:12

Quel optimisme ! Le pb, à mon avis, c'est que les gens sont de plus en plus frileux, ont peur de tout et de rien, et que ça empêche d'agir (et d'abord agir comment ? ). La peur c'est quand même un paralysant. Il faudrait donc arrêter d'avoir peur. Apprendre à ne plus avoir peur. Mais il y a tous ces politiciens qui jouent et activent celle-ci. Les flics, la répression, c'est encore d'actualité. Agir, même de manière pacifique, Sarkozy enverra ses crs.  Quant à la révolution, on sait bien comment ça finit : par une dictature : Napoléon en France, Staline, Mao, Castro, etc... C'est dans nos têtes qu'il faut faire la révolution, le reste suivra...

sancho 21/01/2006 10:22

Kémi, les mesures que tu proposes sont évidemment les bonnes. Il y en aurait tellement d'autres! Mais, franchement, je ne crois pas qu'on inverse le tournant actuel avec des mesures d'économie du pétrole. D'ailleurs, si on ne change pas les mentalités, ces mesures ne seront même pas efficaces. Il faut travailler à un changement de la société, afin que soient enfin exploitées les énergies de chacun, qui sont créatrices, et non destructrices et autodestructrices. Il faut penser à l'immense efficacité de l'action individuelle quand elle passe à l'échelle du million ou du milliard. Voilà pourquoi, il faut changer de société. Cela ne se fera pas sans un mouvement révolutionnaire (quoique pacifique). Pour cela il faut que quelques uns prennent des initiatives. Ma conviction est qu'il faut créer partout des assemblées de vie citoyenne, tant pour recréer le lien social que pour mobiliser les énergies. Au-delà, envisager un mouvement national (ou mondial)centré sur quelques actions spectaculaires. La société doit prendre l'initiative, exister comme force globale. Les luttes des intermondialistes sont tout à fait légitimes et nécessaires, mais elles mettent la charue avant les boeufs. Il faut d'abord créer la mobilisation sociale. Avant d'agir, il faut créer les condition d'une véritable action. Ou, tout au moins, agir EN créant ces conditions d'action.  

A Lire Ici